« L’eau et sa force »


Pont sur le Tauron par Aurore Chesney

Une randonnée agréable sur le sentier thématique « L’eau et sa force ». Les hêtres sont omniprésents et apportent ombres et lumières dans un bruissement de feuilles. Il s’agit d’une boucle de 10 km avec un dénivelé à parcourir de 410 m. Le départ prévu au village de Cros-de-Géorand, peut aussi s’effectuer à 200 m de la ferme à partir du lieu-dit « la Chapelle ». Cette randonnée d’environ 4h00 est un refuge idéal pendant les fortes chaleurs de l’été.

 

Lien sur le site de la Montagne Ardéchoise

Montagne Ardéchoise – Randonnées – Fiche 14

 

Le parcours

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Départ Officiel   

Latitude: 44° 47' 31"
Longitude: 4° 07' 35"

Description


Sentier l'Eau et sa Force   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Le Tauron par Aurore Berger

 

La fiche de la randonnée

Fiche 14 - L'eau et sa Force

Téléchargez la fiche

 

 

Poème que vous retrouverez sur la fiche du sentier

Etre paysan aujourd’hui dans la montagne ardéchoise …
Avoir tant d’espaces à entretenir,
Avoir tout l’espace à parcourir,
Etre inquiet pour l’avenir,
Etre fier de vous nourrir,
Chaque jour au travail,
Toujours que ça aille,
Avec le bétail, la volaille, les semailles, …
Et puis… Humer le foin, s’allonger dans la paille.

Etre paysan aujourd’hui dans la montagne ardéchoise …
Avoir le marché qui se brise,
Avoir une si belle entreprise,
Etre dans l’expertise,
Etre bien dans sa chemise,
Chaque jour en chemin,
Toujours entrain,
Avec les bovins, le jardin, les chevrotins, …
Et puis… Cueillir les myrtilles, cuire le lapin.

Etre paysan aujourd’hui dans la montagne ardéchoise …
Voir en fin d’été sa source grège,
Voir l’hiver blanc de neige,
Etre sans privilège,
Emporté dans le manège,
Chaque jour dans le tourbillon,
En action,
Avec les moutons, la lactation, les rations, …
Et puis… Boire un canon, goûter le saucisson.

Etre paysan aujourd’hui dans la montagne ardéchoise …
Avoir envie de vacances,
Avoir tant d’indépendance,
Etre à la merci d’une turbulence,
Etre patience,
Chaque jour au labeur,
Toujours travailleur,
Avec le tracteur, défricheur, faneur, …
Et puis… Le bonheur d’être créateur de saveurs.

Etre paysan aujourd’hui dans la montagne ardéchoise …
Avoir les mains pleines d’écorchures
Avoir un ciel d’azur,
Etre dans la burle,
Vivre l’aventure,
Chaque jour à l’étable,
Imperturbable, avec le froid impitoyable,
Ou les mouches inombrables,
Et puis… Poser son regard sur les monts immuables.

Etre paysan aujourd’hui dans la montagne ardéchoise …
Avoir le soucis de ses bêtes,
Ecouter le chant de l’alouette,
Etre par nature inquiète,
se murmurer une chansonnette,
Chaque jour du bon foin en balle,
Pour le bien-être animal, mener le troupeau pastoral,
Tout là haut, à l’aube pâle,
Et puis… Ensemble partager un moment jovial.

Etre paysan aujourd’hui dans la montagne ardéchoise …
Avoir une ferme qui s’écroule,
Et pourtant tant d’amour,
Etre si attaché à son bourg,
A ses détours,
Chaque jour vous accueillir,
Toujours s’investir,
Avec plaisir, pour parvenir à épanouir vos loisirs
Et puis… simplement, de la vie, Jouir.